منتديات ابن ابي الضياف

عزيزي الزائر / عزيزتي الزائرة يرجي التكرم بتسجبل الدخول اذا كنت عضو معنا
او التسجيل ان كنت ترغب في الانضمام الي اسرة المنتدي
سنتشرف بتسجيلك

شكرا
ادارة المنتدي

منتدى تعليمي للمدارس الإعدادية والثانوية في تونس

السلام عليكم ورحمة الله وبركاته ترحب ادارة منتديات ابن ابي الضياف باعضائها الكرام اساتذة وتلاميذ
تعدكم ادارة منتديات ابن ابي الضياف تحت اشراف الاستاذ محمد علي ذهب بالجديد والمفيد ابتداءا من ستايل المنتدى الجديد

المواضيع الأخيرة

» لماذا تنام ساقاك اذا جلست عليهما ؟؟
الإثنين يونيو 21, 2010 1:24 pm من طرف adminsite

» الرجاء من كافة الاعضاء الترحيب بالسيد فاروق مدير المعهد
السبت يونيو 12, 2010 1:00 pm من طرف Mr ayadi Haikel

» المنور العاكس- هو الجهاز الذي دار حوله الفرض التاليفي عدد3 9 اساسي 2010
الجمعة يونيو 04, 2010 5:23 pm من طرف adminsite

» معنى كلمة الوداع ( باي / Bye )
الجمعة يونيو 04, 2010 4:54 pm من طرف adminsite

» تكريم نادي التربية المرورية
الأربعاء مايو 26, 2010 12:48 pm من طرف adminsite

» حفلة خاصة بالسنة التاسعة اساسي 5
الأربعاء مايو 26, 2010 12:23 pm من طرف adminsite

» نادي التربية المرورية
الأحد مايو 23, 2010 2:24 am من طرف adminsite

» اقتراح جائزة الى نادي التربية المرورية
السبت مايو 22, 2010 1:36 pm من طرف Mr ayadi Haikel

» و اخيرا الاستاذ هيكل العيادي ضمن القائمة
السبت مايو 22, 2010 1:04 pm من طرف adminsite

المتواجدون الآن ؟

ككل هناك 3 عُضو متصل حالياً :: 0 عضو مُسجل, 0 عُضو مُختفي و 3 زائر

لا أحد


[ مُعاينة اللائحة بأكملها ]


أكبر عدد للأعضاء المتواجدين في هذا المنتدى في نفس الوقت كان 17 بتاريخ الإثنين نوفمبر 09, 2009 7:37 am


    Entretenir la motivation de l'enseignant

    شاطر

    mohjer ahmed
    المشرف العام
    المشرف العام

    ذكر عدد الرسائل : 118
    العمر : 62
    الاسم : mohjer ahmed
    العمل/الترفيه : professeur de mathématiques
    النقاط :
    50 / 10050 / 100

    تاريخ التسجيل : 09/03/2008

    Entretenir la motivation de l'enseignant

    مُساهمة من طرف mohjer ahmed في الأحد مارس 23, 2008 10:42 pm

    Entretenir
    la motivation de l'enseignant
    Shocked Shocked Laughing Laughing Basketball Basketball sunny



    Rompons d'emblée avec l'approche habituelle
    qui consiste à se centrer sur la motivation des élèves
    et explorons d'abord celle de l'enseignant. Car avant même
    que les élèves entrent en classe, l'enseignant
    a déjà une longueur d'avance sur eux : il a prévu
    quelque chose pour démarrer le cours, quelque chose qui
    a un rapport direct avec sa propre motivation. C'est donc bien
    elle qui va influencer en premier lieu, et de manière
    déterminante, la suite des événements.


    La motivation de l'enseignant, les élèves
    vont la percevoir directement, intuitivement, en intensité
    et en qualité. Puis ils auront l'occasion de vérifier
    concrètement leur impression, ou plutôt de constater
    si l'enseignant est capable de transformer ses motivations en
    actes cohérents, dans le long terme.


    Ainsi, les élèves auront vite
    détecté si leur professeur considère son
    métier comme une ressource alimentaire avant tout ou s'il
    cherche surtout à obtenir un bon rapport de l'inspection
    (
    facteurs de motivation
    extrinsèques
    ), s'il est surtout
    passionné par son sujet ou par les démarches d'apprentissages
    et s'il s'intéresse vraiment à eux (
    facteurs de motivation intrinsèques).

    Tous ces facteurs, l'élève peut
    les comprendre puisqu'il est susceptible de les vivre lui-même;
    il peut aussi les accepter comme un cadre de travail donné,
    à condition que les choses soient explicitées,
    à condition de ne pas être en proie à des
    contradictions qu'il pourrait vivre entre ce qu'il entend ("je
    m'intéresse à vous") et ce qu'il ressent ("j'ai
    l'impression qu'il est ailleurs quand je lui parle") ou
    constate (il ne tient pas compte de notre avis).


    Dans ce qui suit, nous n'évoquerons
    que ce qui concerne la motivation intrinsèque.


    Comme toute relation, la relation entre un
    enseignant et son métier doit faire l'objet de tous ses
    soins, dans une triple perspective :




    Comme dans toute relation, et comme l'évoque
    J. Salomé dans la métaphore de l'écharpe, il
    appartient à l'enseignant d'entretenir sa part dans la
    relation avec son métier.





    Quelques "conseils
    d'entretien"


    Les liens renvoient
    vers des opinions exprimées par des enseignants, des psychologues,
    des pédagogues.



    S'informer
    sur les résultats des recherches sur la motivation des
    élèves en imaginant que c'est de soi dont il est
    question, s'informer sur les conditions pour établir de
    meilleures relations de travail - (1) - en imaginant que cela concerne les élèves.
    Rester
    vivant dans sa capacité d'apprendre, de chercher, accepter
    le doute et l'incertitude, poursuivre la construction de son
    identité d'enseignant, s'inscrire dans une démarche
    de croissance pédagogique, oser prendre des risques - (2) -, y compris celui de remettre éventuellement
    en question le choix de cette profession.
    Oser
    donner la parole aux élèves pour entendre comment ils l'ont vécu -
    (3) -, pour évaluer le cours - (4) -. "Quand on a peur de quelque chose,
    mieux vaut y aller voir le plus vite possible." (Watzlavick)
    Accepter
    que les échecs des élèves puissent aussi
    être imputables à l'action de l'enseignant et/ou
    de l'institution scolaire, accepter de se remettre en question.
    Aller
    à la rencontre de chaque élève, de sa spécificité,
    ce qui met chaque fois dans une situation inédite où
    notre imagination est sollicitée pour y adapter notre
    enseignement
    Ne pas
    s'ennuyer avec ce que l'on enseigne, continuer à rêver,
    à se laisser interpeller autant dans notre cognition que
    dans notre affect, bouleverser ses routines.
    Etre
    toujours en chemin sur le plan éthique, s'efforcer de
    clarifier ses propres valeurs et les rendre transparentes, s'interroger
    sans relâche sur les rapports entre la fin et les moyens,
    approfondir ses convictions et explorer ses croyances. La démotivation
    peut naître d'un écart devenu insupportable et perçu
    comme irréductible entre ce que l'on croit et ce que l'on
    fait.
    Ne pas s'isoler, chercher à rencontrer
    en profondeur d'autres professeurs, échanger ses pratiques, ses interrogations,
    partager ses passions ou se laisser séduire par la passion
    des autres, oser éprouver notre foi en l'élève,
    en nous, en l'acte d'apprendre.


    Réflexions pédagogiques - (5) -

    S'incrire sur la liste des H-Français des Clionautes,
    où plus de 950 professeurs d'histoire-géographie
    de 28 pays échangent quotidiennement.

    Oser
    confronter sa pratique, travailler avec d'autres, tenter une
    approche
    interdisciplinaire
    - (6).
    Chercher
    sans relâche à tisser des liens entre ce qui se
    passe dans le monde, ce que vivent les élèves,
    la matière qu'on est susceptible d'enseigner et les objectifs
    qu'on se donne
    Accepter le décalage,
    la distance avec les élèves -
    (7) - et notre impuissance
    relative, désamorcer notre envie de toute puissance, pouvoir
    lâcher prise et faire confiance; se souvenir que "l'élève
    n'a pas choisi d'aller à l'école ni d'assimiler,
    à tel âge et à tel moment de l'année,
    tel savoir ou savoir-faire"(Cool.
    Développer
    l'humour à l'égard de soi, pouvoir vivre la déception sans se dévaloriser
    - (9) -, ne pas confondre
    ce qu'on fait avec ce qu'on est,
    se débarrasser
    de certaines illusions sans sombrer dans la dépression.

      الوقت/التاريخ الآن هو الثلاثاء نوفمبر 21, 2017 2:45 pm